lundi 23 avril 2012

Premières socquettes

Après la lecture des "confidences d'une sock knitter", est née en moi une envie irrépressible de tricoter des chaussettes. Autant dire que Dona Knits fut fort persuasive. Aussi, les photos de ses modèles me faisaient très envie. De plus, le petit quizz me déclarait apte à la réalisation de ce genre d'ouvrage.

Après tous ces bons arguments, qu'attendre ?

Quelques jours... le temps d'aller voir ma grand-mère qui est, sans nul doute, la plus grande "sock knitter" devant l'éternel. Une technicité de pointe sur un seul modèle basique : le même depuis soixante ans !
Bien, j'apprendrai la technique, j'aurai le temps de faire des fantaisies par la suite.

Nous passâmes donc ce dimanche pluvieux quatre aiguilles à la main ; elle un pied, moi l'autre.
Et voici-le résultat :


J'ai appris ses secrets de points hyper résistants pour le talon, ses petites astuces de mesures et de calculs de proportions. Bien sûr, ce ne fut pas sans anicroches. J'ai bien tombé plusieurs mailles que j'ai dû rattraper quelques rangs plus bas et fait des diminutions où il ne fallait pas... sous l'oeil pourtant pointilleux du professeur qui malgré sa rigueur s'exclamait "C'est pas du linge de messe !" (autrement dit, ce n'est pas bien grave si ce n'est pas parfait) ou encore "Aux pieds, ça ne se verra pas !" 


Nous avons fait une cheville courte car je souhaitais essentiellement apprendre la réalisation du dessous talon, du coup-de-pied et de la fermeture à la pointe.

Au final, rien de bien sorcier,
il suffisait de se lancer !

2 commentaires:

  1. Bravo pour ta première paire de chaussettes! Je suis ravie pour toi et te souhaite d'en tricoter encore plus avec autant de plaisir!

    RépondreSupprimer